Referencement Suisse

Comment se référencer en Suisse en Français, Allemand et Italien  ?

Le travail de positionnement de pages web en haut des résultats des moteurs de recherche comme Google est un défi constant pour les entreprises. Pour celles qui souhaitent se positionner en Suisse, le défi est encore plus grand, en raison de la complexité du marché suisse. Dans un pays ayant quatre langues nationales, un référencement multilingue est incontournable. Comment bien référencer un site suisse dans chacune de ces zones géographiques ? Des éléments de réponse dans cet article.

SEO en Suisse : quelle importance ?

Actuellement, le SEO (search engine optimization) est un outil marketing indispensable pour assurer la réputation de votre entreprise et développer votre image de marque, et ce, peu importe votre lieu d’implantation. En Suisse comme un peu partout en Europe, le SEO est incontournable. Les statistiques sur les habitudes de consommation sur internet sur le territoire helvétique affirment l’importance de miser sur le SEO comme outil marketing.

Une population connectée

Selon les chiffres sortis par l’Office fédéral de la statistique (OFS) en 2019, environ 9 personnes sur 10 ont recours à internet en Suisse. Quasiment toute la population de moins de 55 ans va surfer sur le net. Même les séniors utilisent internet puisque les chiffres affirment que plus de la moitié des personnes âgées de 75 ans et plus surfent également sur internet. Ces chiffres, un peu au-dessus de la moyenne européenne, témoignent de l’importance qu’internet prend dans la vie des Suisses. L’étude menée par l’OFS a aussi fait ressortir que les Suisses sont plus nombreux à recourir à l’achat sur internet, par rapport aux autres pays européens.

Un paysage linguistique unique

La particularité de la Suisse ne se limite pas à la propension à utiliser internet chez toute la population. Sa singularité réside aussi dans son paysage linguistique. Cette confédération possède quatre langues officielles. L’allemand, utilisé par 62,6% de la population, le français, utilisé par 22,9% des suisses, l’italien, parlé par 8,2% de la population, et enfin le Romanche, qui n’est parlé que par 0,5% de la population. À ces langues officielles viennent s’ajouter d’autres langues nationales, mais également en hausse comme l’anglais, le portugais, le serbe, le croate, l’albanais, l’espagnol, et d’autres langues diverses. Ces différentes spécificités rendent encore plus complexe le positionnement sur le sol helvétique.

En plus d’être multiples, les langues utilisées en Suisse affichent des spécificités régionales qui ont une répercussion non négligeable sur l’approche sémantique en matière de SEO. Lors du travail du référencement, il faut tenir compte de ces différenciations. En ce qui concerne le français, par exemple, le français suisse diffère du français de France sur certains termes, comme l’utilisation du natel au lieu de téléphone portable …). En ce qui concerne l’allemand, les mots sont souvent empruntés du français comme le trottoir au lieu de gehsteig, de vélo au lieu de Fahrrad ou encore de coiffeur au lieu de Frisör. Par ailleurs, il n’y a pas de ß dans l’allemand Suisse.

Les techniques pour un référencement naturel en Suisse

Dans cet univers linguistique complexe, un travail de SEO n’est pas simple. Avec les bonnes pratiques, il est pourtant possible de réussir un bon positionnement du site sur les différentes que vous ciblez.

L’extension du nom de domaine et l’hébergement du site

Comme dans tout travail de référencement naturel, un référencement en suisse commence par le choix de l’extension. Vous avez le choix entre une extension nationale .ch, avec une référence pour la langue à cibler, ou une extension basique de type .com. Le choix dépend essentiellement de la cible que vous souhaitez viser. Voulez-vous viser une cible nationale ou internationale ? Si vous souhaitez faire un travail spécifique par langue, l’utilisation d’une extension .ch pour un sous-domaine ou un sous-répertoire est recommandée. Vous aurez plus de faciliter à délimiter les différentes versions de votre site. Ainsi, vous saurez d’emblée que le domaine unsite.ch/fr fait référence au site à destination de la Suisse française, par exemple. Cette solution permet aussi d’avoir des résultats rapides parce qu’elle facilite l’indexation de vos pages par Google.ch. La mise en place de cette stratégie ne nécessite pas toujours l’hébergement dans un serveur se trouvant en Suisse. Toutefois, pour faciliter votre indexation, un hébergement dans un serveur ayant une IP suisse est une solution à privilégier. Cela devient même incontournable si vous optez pour un domaine avec une extension générique comme .org, .com ou encore .biz. Les domaines avec ces extensions ont une visée internationale et ne comportent pas d’emblée une indication sur le pays à cibler. En hébergeant le site dans un serveur suisse, vous facilitez le travail d’indexation des crawlers de Google.

La traduction

Pour qu’un site multilingue soit bien référencé, une attention particulière doit être accordée à la traduction. Tout le contenu du site doit être traduit dans la langue visée. Ce travail de traduction ne doit pas être confié à un robot. Même traduit, le contenu des pages doit rester pertinent pour les internautes. Cette traduction de contenus peut être confiée à des personnes qui maitrisent parfaitement la langue cible. L’ensemble des éléments techniques des pages doit aussi être traduit dans la langue cible. Ainsi, les métadescriptions, les balises alt des images, les URL doivent être traduits. En effet, si les métadonnées ne sont pas dans la langue correspondante, les robots du moteur de Google seront en pleine confusion. Vos pages risqueront d’être mal ou pas du tout indexées.

Le link building

Le référencement d’un site multilingue passe aussi par la construction d’un réseau de liens qui convergent vers le site. Ce link building concerne aussi bien le maillage internet que le netlinking. Le maillage interne d’un site concerne l’organisation de vos liens en interne. En d’autres termes, le maillage interne consiste à mettre un lien hypertexte renvoyant vers une autre page de votre site sur une page de votre site. Le lien doit renvoyer vers une page traitant du même domaine que la page source.

Le maillage internet permet à Google de mieux comprendre les différents sujets des autres pages de votre site. Ces maillages internes ne facilitent pas seulement le renseignement, ils viennent aussi améliorer la qualité de l’expérience de vos visiteurs. Tout comme les moteurs de recherche, l’internaute sera guidé vers les pages les plus pertinentes de votre site. Le maillage interne est intéressant, mais il ne doit toutefois pas être utilisé de manière abusif. Dans un site multilingue, le défi est d’éviter que le maillage renvoie vers une page dans une langue différente. Cela peut prêter à confusion autant chez les robots que chez l’internaute.

Un bon référencement ne peut faire l’impasse sur le netlinking. Le netlinking consiste à multiplier les liens issus d’autres sites, qui pointent vers votre site. Pour un netlinking efficace, il est préférable de privilégier les sites d’autorité, oui, mais surtout des sites d’autorité utilisant les langues ciblées. Ainsi, un lien émanant d’un site avec un contenu en français sera intéressant pour la version française de votre site. De même, un lien en provenance d’un site avec un contenu en allemand sera plus pertinent pour la version allemande de votre site.

Le duplicate content, à éviter pour un référencement d’un site multilingue

Pour la réussite du référencement d’un site multilingue, il est impératif d’éviter le duplicate content. Il faut tout mettre en œuvre pour empêcher Google de penser que le contenu des différentes versions de votre site soit du contenu dupliqué, cela vous pénalisera en matière de positionnement. L’attribut HTML ahreflang, placé à l’en-tête d’une page permet d’éviter toute confusion. Cet attribut permet en effet de spécifier la langue utilisée par la page et éviter le duplicate content.

L’utilisation de cet attribut est relativement simple. Nous vous donnons ci-dessous quelques exemples de son application.

<link rel= »alternate » hreflang= »de » href= »https://de.monsite.ch / » /> : cette ligne de code indique aux robots d’indexation des moteurs de recherche que la langue ciblée est l’allemand.

<link rel= »alternate » hreflang= »it » href= »https://it.monsite.ch / » /> : Cette ligne de code indique que la langue ciblée est ici l’italien.

<link rel= »alternate » hreflang= »fr » href= »https://fr.monsite.ch / » /> : ici la langue ciblée est le français

<link rel= »alternate » hreflang= »rm » href= »https://rm.monsite.ch / » /> : ce code, lui, indique que la langue ciblée est le romanche.

Vous placerez chacune de ces lignes dans le code d’une page web correspondant à sa langue, et les moteurs de recherche ne feront plus de confusion et prendront chaque contenu des versions de votre site pour des contenus uniques.

En résumé, comment bien référencer un site web multilingue en Suisse ?

Vous devez travailler la localisation géographique de votre site pour permettre à Google de proposer le site dans les résultats des recherches sur Google.ch. Il faut également traduire le contenu du site ainsi que les différentes métadonnées pour favoriser l’indexation. Le maillage internet et le netlinking sont à privilégier pour améliorer la popularité de vos sites et améliorer votre positionnement. En tout temps, le duplicate content doit être évité. Si tout cela vous semble fastidieux, une agence spécialisée dans le référencement naturel saura tout mettre en œuvre pour assurer le référencement de votre site multilingue en Suisse.