Accompagnement de la start-up By The Wave, spécialiste de la planche de surf connectée

No Comments

Merka-TIC a été contracté par cette start-up afin de bien maitriser le développement internet de l’écosystème de By The Wave :  Site de Vente, Réseau Partenaire (écoles de surf et surf shops) et Application mobile de training. Du mapping de l’existant jusqu’au développement à N+2 ans sur le multisport, nous cadrons sur près de 3 mois la mise en place opérationnelle et technique afin que le référencement Google soit aussi bon que l’expérience utilisateur.

La 1ère planche de surf connectée doublée d’un système de coaching personnalisé

Un an après sa création, la start-up BY THE WAVE annonce la signature d’une licence avec Aquitaine Science Transfert pour commercialiser la technologie de pointe protégée par deux brevets internationaux. Issus de quatre années de R&D, les produits BY THE WAVE sont équipés des dernières avancées en matière de technologie embarquée et d’algorithmes prédictifs. Il s’agit d’un capteur se fixant à l’avant d’une planche de surf pour aider le surfeur à se lever, l’objectif étant de rendre moins frustrant la phase d’apprentissage pour le débutant. Dotée du premier algorithme de coaching virtuel, une version connectée permet également de mesurer en temps réel la performance de chaque surfeur.

Le projet a été développé par Kevin Lestrade, Jean-Luc Barou et Philippe Viot, des chercheurs bordelais de l’Institut de mécanique et d’ingénierie (I2M), rattachés à Arts et Métiers, l’université de Bordeaux, le CNRS et Bordeaux INP, puis accompagné dans les phases de maturation et de création de la start-up par la SATT aquitaine et AMVALOR (filiale Arts et Métiers).

«50 millions de personnes font du surf, dont 28 millions sont des débutants qui ne savent pas à quel moment il faut arrêter de ramer pour bondir sur la planche et prendre la vague. Du coup, ils progressent très lentement.

Avec notre technologie d’aide au take-off, les premiers retours indiquent que le gain de temps mesuré est de 2 ans ! Les premiers équipés seront donc les particuliers et les écoles de surf et des discussions sont en cours avec des marques distributrices», explique Kévin Lestrade, fondateur de BY THE WAVE.

Basée à Hossegor au sein du cluster EuroSIMA et déjà récompensée par de nombreux prix, c’est un décollage réussi pour la start-up BY THE WAVE qui conforte sa trajectoire dans le paysage de la glisse et s’engage désormais sur le développement d’une large gamme de produits et services innovants avec une levée de fonds prévue de 250 k€. Grâce un programme de R&D important sur les prochaines années, la start-up envisage d’adapter le dispositif pour les sports de glisse de montagne.

Parallèlement, BY THE WAVE a ouvert la première école de surf 100% connectée à Moliets, suivie de deux autres écoles nouvelles générations sur franchise. La première vague d’une longue série,qui laisse envisager un futur prometteur pour la déferlante BY THE WAVE.

EN CHIFFRES

  • 2 C’est le nombre de brevets protégeant la technologie BY THE WAVE .
  • 4 ans C’est le nombre d’années qu’il a fallu pour développer le First-To-Market et l’algorithme prédictif, ce qui donne une longueur d’avance à BY THE WAVE.
  • 96 500 € C’est le montant de l’investissement accordé par Aquitaine Science transfert pour la maturation de la technologie (dont 13 k€ de comaturation par AMVALOR).
  • 2 ans C’est le gain de temps mesuré pour un pratiquant dans la phase d’apprentissage du surf grâce à la technologie BY THE WAVE.
  • 70% C’est le pourcentage de surfeurs qui surfent moins de 6 semaines par an et qui sont considérés comme surfeurs débutants.

LES PRODUITS BY THE WAVE:

DES PRODUITS PIONNIERS D’AIDE À L’APPRENTISSAGE ET AU PERFECTIONNEMENT DU SURF NIVEAU DÉBUTANT:

UN CAPTEUR POUR RÉALISER LE TAKE-OFF PARFAIT (WAVECATCHER 1.0)

En surf, la principale difficulté rencontrée par le surfeur débutant ou occasionnel est la phase de take-off, c’est-à-dire le passage de la position couchée à plat ventre à la position debout. Elle requiert 3 éléments concomitants : un geste fluide, au bon endroit et au bon moment. Si les deux premiers éléments sont faciles à travailler, le bon timing s’acquiert seulement avec l’expérience et son apprentissage est souvent très long : en moyenne 1 an de pratique continue ! Cette phase correspond à l’action la plus critique et la plus frustrante pour un pratiquant débutant: sans take-off, aucune sensation de glisse ne peut être convenablement ressentie…
BY THE WAVE a ainsi développé le premier dispositif d’aide à la prise de vagues pour débutants.

Boitier pour planche de surf connectee

Utilisable au sein d’une école de surf ou par des débutants en autonomie, il s’agit d’un dispositif se fixant sur l’avant de la planche et donnant en temps réel au surfeur le moment optimal pour effectuer son take-off grâce à un signal visuel (dans les mousses ou les vagues non déferlantes). Le boitier peut se fixer sur toutes les planches, short ou longboard. Le Wavecatcher 1.0 est déjà en vente.

NIVEAUX DÉBUTANT & EXPERT: LE PREMIER ALGORITHME DE COACHING VIRTUEL (WAVECATCHER 2.0 ET TECHPAD)

BY THE WAVE développe également une gamme d’outils connectés mesurant en temps réel la performance de chaque surfeur.
C’est le premier algorithme de coaching virtuel qui permet au surfeur d’améliorer son surf grâce à des conseils adaptés et personnalisés : performance, interactions avec sa planche de surf, caractéristiques de sa manière de surfer, défauts, points forts…
Le Wavecatcher 2.0 est ainsi disponible en pré-vente. La pré-série est prévue pour l’été 2018 avec un objectif de mise sur le marché pour le dernier trimestre 2018.

Pour le surfeur confirmé ou professionnel, une version connectée intégré au grip – ou pad – sera disponible à partir de 2019. Ce Techpad permettra au surfeur de disposer de moyens de mesures et de comparaisons de sa performance, dans un but ludique, de compétition ou simplement de recherche de performance.Ce dispositif pourra être également directement intégré à la planche de surf, cette dernière étant instrumentée lors de sa fabrication. Ce produit doit pouvoir servir à instrumenter des planches de simulation de surf, utilisées dans les parcs d’attraction ou les piscines à vagues par exemple.

UNE TECHNOLOGIE ISSUE DE LA RECHERCHE ACADÉMIQUE À L’ORIGINE, UN PROJET INNOVANT DE SIMULATEUR HEXAPODE

Le premier projet Simusurf est né en 2012 à l’initiative de Philippe Viot, Directeur du campus de l’Ecole Nationale Supérieure d’Arts et Métiers de Bordeaux. Soutenu par Aquitaine Science Transfert (anciennement cellule de valorisation Aquitaine Valo) et cofinancé par la Région Nouvelle Aquitaine, ce projet a pour objectif d’analyser les mouvements de surf et de les reproduire sur un simulateur de type hexapode, utilisé généralement pour les simulateurs d’avion. Ce dispositif innovant va permettre d’étudier la réponse neuromusculaire à une sollicitation complexe pour adapter par exemple la rééducation d’un sujet atteint d’une défaillance musculaire locale ou encore, d’étudier l’apprentissage de l’équilibre du sportif pour optimiser son entrainement.

Une planche de surf intégrant des éléments de hautes technologies (mesure des efforts, vites ses, accélérations, etc.) est fabriquée en collaboration étroite avec Johan Leconte, shapeur pour CleanCut Surfboards. Une campagne expérimentale est menée afin de mettre en œuvre l’ensemble des moyens de mesures requis et de disposer d’une première preuve de concept du produit technologique. Kevin Lestrade réalise simultanément une thèse dans le cadre de ce projet dont les résultats de recherche aboutissent au dépôt de deux brevets. L’objet de l’invention est un dispositif pour sport de glisse permettant la mesure et l’analyse en temps réel de données traduisant d’une part l’interaction entre le sportif et sa planche et d’autre part, l’interaction entre la planche et l’environnement.

 

UNE TECHNOLOGIE DE POINTE DÉCLINÉE EN PLUSIEURS PRODUITS

S’inscrivant directement dans la continuité de Simusurf, le projet Combo on-board technology propose en 2015 de concevoir, fabriquer et commercialiser des produits d’analyse en temps réel des sessions de glisse et d’aide à la performance. Le projet de création d’entreprise est porté par Kevin Lestrade, Philippe Viot et Jean-Luc Barou, tous trois rattachés à l’Institut de mécanique et d’ingénierie I2M (université de Bordeaux, Bordeaux INP, CNRS, Arts et Métiers).

L’objectif est de développer plusieurs produits s’appuyant sur la technologie brevetée afin de répondre aux besoins de chaque utilisateur: pour les débutants, il s’agit d’un dispositif d’aide au take off (le wavecatcher) positionné à l’avant de la planche de surf ; pour les experts ou les surfeurs confirmés, il s’agit d’un dispositif équipé de capteurs de forces intégré au « front pad » et relié à une application mobile (le techpad).

D’autres produits sont également prévus, à savoir un techpad directement intégré à la planche de surf, ou encore, un dispositif de simulation de sport de glisse directement inspiré du premier projet Simusurf.

LA NAISSANCE DE BY THE WAVE

En 2015, l’enjeu du programme de maturation financé à hauteur de 96 500 euros par Aquitaine Science Transfert permet de définir le business modèle de la future société, d’établir les bonnes performances techniques adaptées à chaque usage et enfin, de valider l’industrialisation des différents produits.

Début 2017, la start-up BY THE WAVE voit le jour.

A l’issue du programme de maturation, une campagne d’essais en environnement réel est réalisée afin de développer des produits qui répondent aux spécifications techniques exigées par les demandes clients.

La volonté des utilisateurs d’améliorer sans cesse leurs performances laisse entrevoir une croissance forte pour les prochaines années. Avec plus de 80 000 planches de surf vendues par an en Europe, le marché du surf est en croissance quasi constante. Cette technologie prometteuse surfant sur un marché en plein essor n’a pas d’équivalent à l’heure actuelle.

LES INVENTEURS

Kevin LESTRADE

est co-fondateur du projet et directeur de BY THE WAVE. Diplômé de l’Ecole d’Ingénieurs ESTIA, il est titulaire d’un master of sciences de l’Université de Cranfield (3ème université du Royaume-Uni) et d’un doctorat à l’université de Bordeaux sur le projet SIMUSURF. Passionné de sport de glisse, surfeur accompli et ancien sportif haut-niveau, il est également professeur de surf au Full Speed Surf Club de Moliets.

Jean-Luc BAROU

est co-fondateur du projet. Diplômé des Arts et Métiers ParisTech, il est actuellement délégué régional d’AMVALOR.

Philippe VIOT

est co-fondateur du projet et Professeur des Universités. Il est actuellement Directeur Innovation, Chargé du développement de l’Institut Innovation et Entrepreneuriat de l’Ecole des Arts et Métiers ParisTech Bordeaux.

 

 

This is author biographical info, that can be used to tell more about you, your iterests, background and experience. You can change it on Admin > Users > Your Profile > Biographical Info page."

Retour sur Investissement

Saviez vous que le référencement google est le pilier central de votre communication ? Sans aucun doute le bras de levier le plus rentable autour duquel doivent s'articuler vos actions publicitaires payantes.

Devis gratuit

Nous offrons des services de référencement professionnel qui aident les sites Web à augmenter considérablement leur score de recherche afin de concourir avec les classements les plus élevés, même en ce qui concerne les mots-clés hautement compétitifs.

More from our blog

See all posts
No Comments